Pas de mégot-Pas de chewing-gum-Pas de problème

Pas besoin de prêter une attention particulière pour constater que les trottoirs sont couverts de chewing-gums, de mégots de cigarettes qui donnent l’image d’une ville sale.

Les arrêts de bus, de tramways sont particulièrement touchés par ce phénomène. Ce sont des points sensibles où l’on voit encore plus de déchets finissant pare-terre. Alors que les services de voirie de la Ville de Genève font un travail remarquable et de manière régulière. En même temps, on constate une très nette amélioration dans ce domaine par rapport à avant.

Placer des poubelles pour mégots et chewing-gums aux  arrêts, principalement au centre ville, pourrait réduire ou supprimer totalement les saletés gratuites et coûterait moins que le nettoyage. Aux autorités de penser les détails.

Contrairement à d’autres sujets, cette fois pas d’interdiction mais juste un peu d’attention.

Une responsabilité entre Canton, Ville et TPG.

Bon courage pour certains, bon usage pour d’autres

 

KIRAL Muhittin

Commentaires

  • En France il y a plus en plus de fumeurs qui utilisent des cendriers de poche tel que le megokiller http://www.mego-killer.com/ et ces mêmes cendriers peuvent aussi servir pour les chewing-gums.

Les commentaires sont fermés.