Genève-Vaud Mariage Obligatoire

Le peuple Genevois est fatigué d‘entendre ; la crise du logement, le manque de terrain à bâtir, le déclassement du terrain pour des logements sociaux, centre d’affaire et autres. Alors que nous n’avons pas de place. Où allons-nous ? Probablement  dans le mur.

Tout le monde sait que Genève est un tout petit canton en superficie, 282,3 km2, autrement dit le cinquième canton le plus petit. Quant au canton de Vaud, c’est l’un des plus grands avec 3 ‘211,7 km2, il fait presque douze fois notre canton. Il est temps que les dirigeants de ces deux cantons se mettent autour d’une table pour parler d’une fusion et ce dans les plus brefs délais. On n’a  plus le temps de discuter  pendant des années, sans parler des décennies. Nous ne pouvons pas nous plier en quatre, à genoux devant notre gigantesque voisin, la France, parce que nous n’avons pas assez de terrain.

La région se développe d’une vitesse vertigineuse, nous  pouvons nous en féliciter. Sans exclure le projet Franco-Valdo-Genevois, ça c’est tout une autre affaire. N’oublions pas qu’actuellement nous sommes condamnés à cause du terrain et nous devons réagir, calculer pour les cinquante ans,  cent ans et plus à l’avenir. Le projet de fusion, le Mariage Obligatoire entre, je répète, Genève et Vaud c’est notre avenir, naturellement celui  de la Suisse.

Les Fazy-Carteret-Favon ont pensé et œuvré pour aujourd’hui, nous devons tous ensemble faire la même chose pour demain, le futur des générations nouvelles, de la République et Canton de Genève et de notre pays la Suisse.

 

KIRAL Muhittin, candidat radical au Grand Conseil, les Radicaux, liste N° 1

Commentaires

  • "small is not beautiful ?"
    Fusionner avec Vaud nous donnera-t-il plus de terrains à bâtir ?
    C'est un slogan électoral ou une position mûrement réfléchie ?

    Même si je n'ai pas été élu, je continue à défendre cette idée et j'espère de tout mon coeur que cela va aboutir.

    KIRAL Muhittin

  • Interessant et original comme point de vue : "continuons d'attirer des entreprises a coup d'exonerations fiscales et laissons au Vaudois la responsabilite de construire nos logements".

    Ce que vous proposez revient a contraindre 4000 Genevois supplementaires par an a aller s'installer loin des reseaux de transports en commun, a utiliser leur voiture et a paralyser un peu plus le Genevois franco suisse. C'est ce qui est fait depuis 30 ans avec les consequences dramatiques qu'on connait sur la qualite de vie legendaire du Genevois franco suisse. Ca ne marche pas.

    Geneve doit construire ses logements. Regardez l'agglomeration du Saleve ou avec Google Earth, vous constaterez que Geneve a BEAUCOUP de terrains. C'est la seule agglomeration dans le monde qui a met sa campagne entre sa ville et sa banlieue ! C'est joli.. mais invivable.

    Si j'en crois les arguments pertinents des socialistes 50% des terrains constructibles sont utilises par 14% de proprietaires de villa.. vous pourriez donc construire deja 42% de logements supplementaires en construisant de petites constructions de 2 etages seulements dans la moitie des terrains occupes par des villas. Vous pouvez encore declasser des terrains agricoles... il y a une grande hypocrisie a parler "d'agriculture Genevoise" alors que les cultures sont au milieu des gaz toxiques des embouteillages permanents.

    Non il n'y a pas d'autres solutions que de construire des logements a Geneve. C'etait l'engagement des deputes de la precedente legislature. Il ne l'ont pas tenue ni vis a vis de leurs propres electeurs ni vis a vis des partenaires du projet d'agglomeration, ni vis a vis de la jeunesse Genevoise qui subit les consequences dramatique de cette crise du logement.

    Amicalement,

    Antoine Vielliard

  • Genève est devenue la poubelle du pays, il ne faut surtout pas fusionner une poubelle avec Vaud.

    Je suis un ancien Genevois classe moyenne aisé qui a quitté cette poubelle pour m'installer dans un coin magnifique sur Vaud en devant proriétaire d'une villa magnifique avec vu sur le lac.

    Ma qualité de vie a tellement augumenté que j'ai dû mal à l'exprimer.

    Genève doit rester dans son coin et ne pas venir perturber la vrai Suisse.

    Que Genève fusionne avec la France, mais pas avec la Suisse.

Les commentaires sont fermés.